Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de MissLegs : un écrin de douceur

Nos bas FF... sous la caresse du soleil d'hiver

Entre Nylon et Soie, en cette belle fin de journée, le soleil semble s'attarder avec délice pour nous offrir ses derniers rayons et venir caresser nos deniers... accordons-lui et accordons-nous une petite pause avant de nous réfugier devant un expresso pour nous réchauffer !

Nos bas FF... sous la caresse du soleil d'hiver
Nos bas FF... sous la caresse du soleil d'hiver

Des baisers soyeux à vous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Vous êtes bien courageuse d'offrir pareille festival car, généralement, par pareil ensoleillement l'hiver, il fait souvent bien frais. Bravo !
Baisers grains de sable.
Répondre
M
Il faisait effectivement frais... mais l'amitié et l'amour réchauffent assurément, et de cela nous n'en manquions pas ! Bises en duo François !
C
Sous la caresse du soleil sur le banc allongé
La mer jettait ses vagues brunes et salées
Et l'écume caressait ces deux sirènes qui
De leur beauté de soie illuminaient la nuit

Leurs coutures menaient à la félicité
Et la mer subjuguée par tant d'intimité
Comme ebahie devant un beau tableau
Recouvra de soleil la blancheur de leurs peaux
Répondre
M
Oh J'adore... un grand merci pour nous deux ! Bisoussss Patrick !
O
Deux paires de jolies gambettes.
Bisous à toutes deux.
Répondre
M
Deux fois plus ;) Baisers partagés Olivier !
M
Double baisers doux Olivier ;) !
F
Il y a des bains de soleil qui laissent rêveurs ...
Quand ce merveilleux complice
sur vos jambes se glisse
nous découvre les deniers soyeux
nos yeux deviennent curieux !
Bisous à vous deux
Répondre
M
Bisous belle poétesse ;)... que ces rayons arrivent jusqu'à tes jolis gambettes aussi !
M
Très joli dites donc ! :)
Répondre
M
Merci Melvin, baisers soyeux !
V
Devenir complice du soleil pour caresser vos jambes Chair Miss, what else (sourire)... Baisers ensoleillés et réchauffants à vous...
Répondre
M
Le soleil est souvent au rendez-vous de nos balades en tout cas, nous sommes assez chanceux ! Baisers doux et chaleureux M.Valmont !
L
Brrrr j'en frissonne pour vous les belles! ! D'autant que ce banc, bien que fort joli, devait être bien glacé. Merci à vous 2 d'affronter les rudesses de l'hiver pour le plaisir de nos yeux. Bises la Miss.
Répondre
M
oui joli mais glacé ce banc... heureusement que mes fesses étaient bien chaudes ! ;) Bisous chaleureux à toi Lisbeth !
N
Je salue votre générosité chère Miss. Malgré le froid, vous nous faites profiter de vos si belles jambes.
Moi, ça me donne chaud. :-)
Répondre
M
Je trichais ;) les propriétés de la soie étant vérifiées... elle apporte une réelle chaleur en hiver ! Baisers soyeux à vous Nico !
G
Lumineux plaisirs des yeux !

Douceurs des jambes

BISES
Répondre
M
Bises également Gentleman... en vous souhaitant un beau salon ! ;)
L
Des bas nylons et un expresso, comment avez-vous deviné que j'aime l'expresso?

Bisous à ce charmant duo, là je parle des dames!
Répondre
M
Deux plaisirs simples... allez, un deuxième expresso alors !! ;) Bisous en duo Boss !
B
Merci à vous chères Miss, j'ai vu le soleil grâce à vos magnifiques photos. Nous sommes gâtés, doubles paires de jolies gambettes, doubles paires de bas Cervin. Je suis sous le charme.
Amitiés.
Répondre
M
Un plaisir d'avoir pu vous apporter un peu de soleil, la météo faisant grise mine ces quelques dernières journée ! Bises soyeuses de nous deux Benoit !
G
Etait-ce avant ou après les cabines ? Autres décors, autres sensualités. Les courbes de vos jambes jouent, encore et toujours, avec les droites "architectes" ! Un délice ! Délice à se laisser glisser le long de ces rêves convexes, ces galbes... et je vous l'avoue, le plein de vos mollets, l'arrondi de votre cou-de-pied ravit tous mes suffrages, et souffrez que je confesse, sans que votre complice en prenne ombrage, mes yeux n'ont de regards qui ne vibrent qu'à votre image.
Votre pose est parfaite, où votre pied s'alanguit, nonchalant, heureux sûrement, de s'offrir ainsi au soleil... Et le soleil se rengorge, je le vois à ses reflets, tout heureux de compter les veines et les os qui viennent affleurer sous le voile de vos nylons... Si la volupté, l'érotisme cherche un nom, sachez que j'ai cru ouïr le vôtre, ne dites pas non ! et rangez-vous à mes raisons... Merci d'autoriser ces rêves, ces coquines passions, qui reste sages et d'élégantes façons.
Gérard
Répondre
M
J'avais compris, mais c'était trop tentant de vous taquiner ! ;)... certaine que vous alliez me répondre avec des mots rêveurs !! Baisers soyeux à vous Gérard !
G
Bien sûr, je ne doute pas de la joliesse du cou-de-pied de votre amie, ni ne remets en cause son élégance, quel goujat serais-je devenu ! De plus, je suis sûr de votre bon goût en la matière... Maladroitement, je voulais juste vous signifier combien j'étais sensible à vos charmes, à l'élégance des lignes de vos jambes et vos pieds, qui les portent. Il est jambes de toutes sortes, de différentes beautés, celles que je préfère jouent de pleins et de déliés qui appellent au rêve, au trouble, à une tendre volupté... Si je parle de pleins et de déliés, c'est que j'aime l'écriture et n'est-il pas plus tendre poème que celui qui s'écrit par les jambes d'une femme ? Je pense que si ! Et sachez que j'aime à vous lire... Baisers rêveurs... Gérard
M
Après les cabines de plage ;)... puis le froid nous a fait fuir devant un café chaud !
Je peux vous assurer que le cou de pied de Sandrine est tout aussi joli, juste une question de pose... la plus fainéante ici étant la plus alanguie ;)
Baisers soyeux et rêveurs à vous Gérard !
J
Encore une fois, de bien plaisantes photos. Vivement le printemps et les tenues féminines qui s'allègent.
Répondre
M
En attendant profitons des charmes de l'hiver ! Baisers frisquets Juju !
S
bjr vous ne semblez pas très frigorifiées les filles.

bises
Répondre
M
Nos coeurs se réchauffent dès que nous sommes ensemble ;)... mais je vous assure que passé 16h la pause café nous a fait un bien fou !
Bises soyeuses à vous Saadé !
W
Parfois, j'aimerais être un rayon de soleil, pour caresser avec délice, ces fins deniers sur vos cuisses...

Rhôôôlala ma chère Miss, voilà que vos sublimes jambes me rendent poète !!! :D
Répondre
M
La poésie t'envahit ! ;) Bises Chris !