Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de MissLegs : un écrin de douceur

Précieuse Liberté, on t'aime tant !

Joe Cocker, récemment disparu nous chantait "N'oubliez jamais"... Les événements qui se sont déroulés la semaine dernière, doivent nous rappeler de ne jamais oublier ce qui s'est passé, et, pourquoi ces hommes et femmes ont lâchement été assassinés... La Liberté de nous exprimer, de dire, de montrer, de dénoncer, de caricaturer... de penser ou tout simplement de partager, comme je le fais avec vous depuis quelques années !

Pensées respectueuses à eux, nous resterons tous Charlie pour longtemps...

Précieuse Liberté, on t'aime tant !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Le message se passe de commentaires. Très belle expression ! Bravo !
Baisers Charlie.
Répondre
M
On pourrait tous écrire des pages et des pages de ce que l'on ressent... dans 3 jours cela fera un mois déjà, le choc ne s'apaise pourtant pas...
G
bel hommage et très touchant ce que tu as écrit... un peu de douceur dans ce monde de brutes ...bises
Répondre
M
Une pensée plus qu'un hommage, un petit grain de sable qui s'ajoute à d'autres et d'autres et d'autres... l'union faisant réellement la force, on la vu ces dernier jour !
Bises Béa !
W
Un billet moins... léger que d'habitude, mais des mots aussi beaux que tes gambettes chère Miss !
Peine, incompréhension... LIBERTÉ.
Bisous compatissants Miss CHARLIE !
Répondre
M
Moins léger oui, c'est un peu nos humeurs à tous ces derniers jours... Cette Liberté, quel bien précieux tout de même !... Bises Chris !
V
Un très joli hommage Très Chair Miss, très vrai, très sensible à votre image, qui en elle-même inspire à la liberté, baisers libres à vous....

Liberté




Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand, 1945, Les Editions de Minuit
Répondre
M
Je me rappelle surtout des deux premières strophes et de la dernière...
Merci à vous pour ce poème M. Valmont, des baisers chargés de Liberté !
F
bisoussss encore une qualité supplémentaire chez toi
foci
Répondre
M
nous sommes quelques millions à avoir cette qualité... ;) Bisous Foci !
C
Que vive la liberté d'expression.
Répondre
M
oui et encore très très longtemps !!! Bises Calou !
J
Merci Miss
Magnifique écriture pour de beaux mots
Répondre
M
Des mots simples, et il y a encore tant à écrire... mais à trop ressasser cela ne fait pas avancer et le plus bel hommage à leurs faire à toutes et tous est d'avancer... ensemble ! Bises soyeuses à vous !
P
Bel hommage
Répondre
M
Il y en a tant, mais ils sont tous important ! Bises Pamina !
J
Je connaissais un peu Cabu, un homme si gentil, effacé, timide et....non violent mais comme vous le dites il y avait les dessinateurs mais il y aussi tous les autres, l'homme d'entretien, le joggeur, les policiers, les anonymes, esperont que l'élan ne sera pas un feu de paille, soyons optimistes
Répondre
M
J'ai le même espoir que vous... l'oubli étant la pire chose qui pourrait arriver ! Baisers pleins d'optimisme aussi !
G
Bravo, Sandrine. C'est à la fois sublime et délicieux, ce que vous avez écrit.
Cordiales pensées, Jacques.
Répondre
M
Merci Jacques, même si je ne suis pas Sandrine ;)... par contre je suis flattée de ce lapsus, et vous savez sûrement à quel point mon amie Sandrine m'est très chère... Baisers soyeux à vous !
F
Parfaite dans vos pensées et parfaite dans votre corps . Merci a vous...de tant de magie féminine ,il reste un espoirs quand je vous lit.
Cordialement,
Un discret.
Répondre
M
Jamais parfaite, mais on se bonifie en apprenant des autres, en partageant... et la liberté nous le permet ! Merci Franck, un discret baiser soyeux à vous !
R
Un très bel hommage , en effet j'aurais beaucoup aimé que l'un d'entre eux croque vos délicieuses gambettes avec son crayon !
Répondre
M
J'ai tout de suite pensé à Wolinski... un adorateur des femmes ;) de la vie et de l'humour !
Bises soyeuses à vous Roberto !
A
Bonjour Miss,
Croire en la liberté .....
On devrait même pas se poser la question tellement celle-ci se doit d'être naturelle et inée en nous !
Combattre toutes celles et ceux qui se dressent à son encontre oui mais attention de ne pas engendrer la haine envers la haine !
Sujet délicat mais donnons nous la main pour que cela perdure et se défendre.
Et bien évidement une pensée pour les victimes malheureuses .....
Tristes, tristes mais sachons nous relever de cela et défendre nos libertés sous toutes ses formes !
Bises
Répondre
M
C'est fou mais avec tout cela j'ai encore un plus fort désir de Liberté ! Une nouvelle fois cela nous rappelle que cette vie est si courte, qu'elle peut s'arrêter trop vite... qu'il faut faire et dire les choses tant qu'il en est encore temps, et oui attention à cette haine, la haine rend laid... toutes les personnes qui portent la haine en eux sont hideuses... Restons Beaux !
Bisesssss à vous deux !
C
Merci Miss pour ce touchant hommage, Wolinski doit d'autant plus regretter de ne pas avoir pu réaliser ton dessin maintenant...
Bises Tristes mais pleines d'espoir
Caroline CHARLIE
Répondre
M
Touchant je ne sais pas, mais c'est ma pensée d'hier matin après le café, un peu simpliste mais... je n'ai rien voulu écrire avant, la colère emportant souvent trop les mots, et les maux étant encore trop à vifs !
Gros bisous à toi Caro Charlie !
B
Je soutiens la liberté de la presse en achetant mon journal tous les jours chez mon buraliste.
Amitiés
Répondre
M
Une énorme concurrence sur les moyens de communiquer l'information aujourd'hui dessert la presse écrite, mais au pire des tragédies les fondamentaux reprennent le dessus, le journal Charlie Hebdo a été dévaliser chez tous les buralistes ce matin... c'est bien mais faisons en sorte que cela dure !
Vous êtes donc un exemple à suivre... Bises Benoit !
S
l'homme est une bête mais puissent vos douces jambes soyeuses attendrir et apaiser ses tourments. soyez belles, féminines et coquines,que la douceur et le plaisir nous animent toutes et tous.

baisers de compassion
Répondre
M
Non, les bêtes ont une bonne raison pour tuer, survivre, se nourrir... bref, souhaitons que cette tragédie soude et ne divise pas plus ! En attendant, la douceur, tout comme l'humour, sont nos petites soupapes pour nous redonner le sourire !... Bises soyeuses Saadé !
L
Liberté, il faut être optimiste et y croire...
Bisous, jolie Miss
Répondre
M
Elle est belle notre Liberté, oui, on va y croire et la garder précieusement ! Des bisous précieux à toi aussi Sandrine !!!!